Pierre Bourdieu, in Pour un mouvement social européen,
Le Monde Diplomatique, juin 1999 — Pages 1, 16 et 17, aussi in Contre-feux 2, Raisons d'agir, 2001, p. 13-23

"L'histoire sociale enseigne qu'il n'y a pas de politique sociale sans un mouvement social capable de l'imposer ( et que ce n'est pas le marché, comme on tente de le faire croire aujourd'hui, mais le mouvement social qui a « civilisé » l'économie de marché, tout en contribuant grandement à son efficacité ). En conséquence, la question, pour tous ceux qui veulent réellement opposer une Europe sociale à une Europe des banques et de la monnaie, flanquée d'une Europe policière et pénitentiaire ( déjà très avancée ) et d'une Europe militaire ( conséquence probable de l'intervention au Kosovo ), est de savoir comment mobiliser les forces capables de parvenir à cette fin et à quelles instances demander ce travail de mobilisation. "


vendredi 20 octobre 2017

Rencontre: A l’occasion de la sortie de l’ouvrage de Pierre Bourdieu, Anthropologie Économique. Cours au Collège de France (1992-1993), 13 novembre 2017 à Lille


 
Anthropologie Économique. Cours au Collège de France (1992-1993) (Raisons d'Agir/Seuil) 
La rencontre sera illustrée de textes de Bourdieu lus par les comédiens du Théâtre de la verrière Librairie partenaire : le Bateau Livre 
en partenariat avec le Théâtre de la verrière 
CitéPhilo Lille 2017
13 novembre de 20h à 22h
Théâtre de la verrière - 28 rue Alphonse Mercier - Lille - métro gambetta
RESERVATION INDISPENSBLE  03 20 54 96 75  resa@verriere.org


en présence des auteurs :
Patrick Champagne, sociologue, co-dirige avec Julien duval l’édition des cours de Bourdieu au collège de France 
a notamment publié : La double dépendance. Sur le Journalisme (Raisons d’Agir, 2016) ; Pierre Bourdieu (éditions Milan, 2008) ; Mouvements d’une pensée: Pierre Bourdieu (Bordas, 2004)
Julien Duval,  sociologue, co-dirige avec Patrick champagne l’édition des cours de Bourdieu au collège de France 
a notamment publié : Le cinéma au xxe siècle : entre loi du marché et règles de l’art (CNRS Editions, 2016) ; Sociologie et économie des biens symboliques (La Découverte, 2012) ; Le mythe du « trou de la sécu » (Raisons d’agir, 2007) 
Présentation : Bernard Convert, sociologue, directeur de recherche au cnrs (centre lillois d’études et de recherches sociologiques et économiques) de l’Université de Lille (Sciences et technologies) 
La révolution qui conduit de l’économie du don caractéristique de la plupart des sociétés précapitalistes à l’économie du donnant-donnant des sociétés modernes semble s’être étendue à tous les domaines de l’existence (à l’éducation ou encore au mariage, par exemple, conçu comme échange économique de services de production et de reproduction) et semble s’être réalisée complètement au sein même de la sphère la plus strictement fondée sur la tautologie constituante « business is business ». dégageant les présupposés de l’anthropologie imaginaire propre à la théorie économique dans sa définition dominante, Pierre Bourdieu pose ici l’exigence d’une autre théorie, qui substitue à la notion de marché pur et parfait celle de champ économique structuré par des rapports de force et des luttes symboliques. 



 (Source: CitéPhilo)

mercredi 18 octobre 2017

Déclaration de Pierre Bourdieu au colloque "17 et 18 octobre 1961: massacres d'Algériens sur ordonnance ?"


Déclaration de Pierre Bourdieu au colloque
 "17 et 18 octobre 1961: massacres d'Algériens sur ordonnance ?" 
(octobre 2000)

"J'ai maintes fois souhaité que la honte d'avoir été le témoin impuissant d'une violence d'État haineuse et organisée puisse se transformer en honte collective. Je voudrais aujourd'hui que le souvenir des crimes monstrueux du 17 octobre 1961, sorte de concentré de toutes les horreurs de la guerre d'Algérie, soit inscrit sur une stèle, en un haut lieu de toutes les villes de France, et aussi, à côté du portrait du Président de la République, dans tous les édifices publics, Mairies, Commissariats, Palais de justice, Écoles, à titre de mise en garde solennelle contre toute rechute dans la barbarie raciste."

in Le 17 octobre 1961, un crime d'Etat à Paris (éditions La Dispute), 2001 .

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
voir également:

publications de Pierre Bourdieu: combattre la xénophobie d'Etat 



lundi 16 octobre 2017

audio: Erik Olin Wright, Utopies réelles



audio: Erik Olin Wright, Utopies réelles
La Suite dans les idées par Sylvain Bourmeau, 14/10/2017
Erik Olin Wright
Utopies réelles 
La Découverte
L'horizon des possibles
2017
 

Présentation de l'éditeur
Traduit par Vincent FARNEA, João Alexandre PESCHANSKI
Pourquoi et comment sortir du capitalisme ? Quelles sont les alternatives d’ores et déjà présentes ? Peut-on, doit-on réinventer les socialismes par des réalisations concrètes ? Avec quels outils, quelles formes d’action, quelles institutions ? Telles sont les vastes questions, solidaires les unes des autres, auxquelles répond ce livre original et magistral, synthèse d’une enquête internationale et collective de plusieurs années sur les théories les plus actuelles de l’émancipation ainsi que sur de nombreux projets vivants de transformation radicale, ou plus graduelle, déjà observables dans les domaines sociaux, économiques et politiques.
À partir d’un regard rigoureux et acéré, appelé à fonder un nouveau programme de recherche sur les expérimentations postcapitalistes contemporaines, se détachent une conception neuve du progrès et de ses instruments potentiels ainsi qu’une vision scientifique des modalités de dépassement du capitalisme. Les utopies réelles ne sont ni pour les idéalistes ni pour les réalistes. Ce sont les expériences vécues, les projections audacieuses qui créent dès maintenant les conditions comme les formes d’un avenir meilleur, d’un autre futur possible.
Traité savant, arme au service d’un renouveau nécessaire de l’imagination politique, Utopies réelles figure déjà parmi les classiques de la pensée sociale du XXIe siècle. 
Erik Olin Wright est sociologue, professeur à l’université de Wisconsin-Madison. Ses principales recherches ont porté sur la structure de classes, les inégalités, la pauvreté et l’emploi aux États-Unis. Depuis plusieurs années il dirige un projet de recherche collectif international sur les utopies réelles dans le cadre duquel il a enquêté sur les expérimentations actuelles en matière de production et de démocratie. Il a été président de l’American Sociological Association en 2012.



samedi 14 octobre 2017

Pierre Bourdieu: "Comment redonner vie, et force sociale, à « l'utopisme réfléchi » dont parlait Ernst Bloch à propos de Bacon ?"





Pierre Bourdieu 
"Comment redonner vie, et force sociale, à « l'utopisme réfléchi » dont parlait Ernst Bloch à propos de Bacon ?"

"Devant tout cela, qui n'est guère encourageant, comment échapper a la démoralisation ? Comment redonner vie, et force sociale, à « l'utopisme réfléchi » dont parlait Ernst Bloch à propos de Bacon ? Et d'abord, que faut-il entendre par là ? Donnant un sens rigoureux à l'opposition que faisait Marx entre le « sociologisme », soumission pure et simple aux lois sociales, et l'« utopisme », défi aventureux à ces lois, Ernst Bloch décrit « l'utopiste réfléchi » comme celui qui agit « en vertu de son pressentiment parfaitement conscient de la tendance objective », c'est-à-dire de la possibilité objective, et réelle, de son « époque », qui, en d'autres termes, « anticipe psychologiquement un possible réel ».L'utopisme rationnel se définit à la fois contre «le wishful thinking pur [qui] a toujours discrédité l'utopie» et contre «la platitude philistine essentiellement occupée du Donné»; il s'oppose à la fois à l'« hérésie, en fin de compte défaitiste, d'un automatisme objectiviste, d'après lequel les contradictions objectives suffiraient à elles seules à révolutionner le monde qu'elles parcourent », et à l'« activisme en soi », pur volontarisme, fondé sur un excès d'optimisme. 
Ainsi, contre le fatalisme des banquiers, qui veulent nous faire croire que le monde ne peut pas être autrement qu'il est, c'est-à-dire pleinement conforme à leurs intérêts et à leurs volontés, les intellectuels, et tous ceux qui se soucient vraiment du bonheur de l'humanité, doivent restaurer une pensée utopiste lestée scientifiquement, et dans ses fins, compatibles avec les tendances objectives, et dans ses moyens, eux aussi scientifiquement éprouvés. Ils doivent travailler collectivement à des analyses capables de fonder des projets et des actions réalistes, étroitement ajustées aux processus objectifs de l'ordre qu'elles visent à transformer.
L'utopisme raisonné tel que je viens de le définir est sans doute ce qui manque le plus à l'Europe d'aujourd'hui."
Pierre Bourdieu, Néo-libéralisme comme révolution conservatrice, 22 novembre 1997, Ernst-Bloch-Preis, Ludwigshafen, in K. Kufeld, Zukunft Gestalten, Mössingen-Talheim, Talheimer Verlag, p.23-29, aussi A Reasoned Utopia and Economic Fatalism. New Left Review, 227, Jan – Feb,1998, 125-130, aussi in Interventions, 1961-2001. Science sociale et action politique, Agone, 2002, p.352-353



---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


voir également:


Interventions de Pierre Bourdieu: Des utopies rationnelles (une économie du bonheur, une vraie Europe sociale)

Pierre Bourdieu, "Après tout, l’Assemblée constituante de 1789 et l’Assemblée de Philadelphie étaient composées de gens comme vous et moi, qui avaient un bagage de juriste, qui avaient lu Montesquieu et qui ont inventé des structures démocratiques"
 
Pierre Bourdieu: un Intellectuel global

Pierre Bourdieu, la mise en oeuvre de l'intellectuel collectif international

Pierre Bourdieu, à propos de l'intellectuel collectif


vendredi 13 octobre 2017

en poche: Philippe Bourgois, En quête de respect - Le crack à New York


Philippe Bourgois
En quête de respect
Le crack à New York  
(Seuil, Liber en 2001 et 2013)
Points Essais
2017

Présentation de l'éditeur 
Traduit de l'anglais par Lou Aubert et Amín Pérez
Pour la première fois, un anthropologue est parvenu à nouer une véritable relation avec les vendeurs de crack dans East Harlem, l'un des quartiers les plus dangereux de New York. Pendant cinq ans, Philippe Bourgois a observé, enregistré, photographié, dans toutes ses facettes, la vie d'une trentaine de dealers portoricains. Il nous livre ici le matériau et le résultat de cette recherche. Nous voyons de près, dans les détails les plus intimes, la vie quotidienne des habitants de ces quartiers à risque : pratiques régulières du crime, du viol, mais aussi force de l'amitié et rêves enfantins de gloire. Ce livre comporte également une contribution théorique originale : il nous aide autant à comprendre la relation entre la culture, l'économie et le déterminisme social qu'à repenser la question de la responsabilité individuelle. 
Philippe Bourgois, Professeur d'anthropologie et directeur du Centre de médecine sociale et des humanités du département de psychiatrie de l'université de Californie (Los Angeles). Ses travaux portent principalement sur les inégalités sociales, la ségrégation urbaine et la violence quotidienne.


jeudi 12 octobre 2017

Bruno Amable, Structural Crisis and Institutional Change in Modern Capitalism: French Capitalism in Transition

Bruno Amable 
Structural Crisis and Institutional Change in Modern Capitalism
French Capitalism in Transition 
Oxford University Press
2017

Présentation de l'éditeur
This book analyses the evolution of the French model of capitalism in relation with the instability of the socio-political compromises. In the 2010s, France was in a situation of systemic crisis, manifested in the impossibility for political leadership to find a strategy of institutional change or more generally a model of capitalism that could gather a sufficient social and political support. This book analyses the various attempts at reforming the French model since the 1980s, when the left tried briefly to orient the French political economy in a social-democratic/socialist direction before changing course and opting for a more orthodox macroeconomic and structural policy. The attempts of the right governments to implement a radically neoliberal structural policy also failed in the face of a significant social opposition. The enduring French systemic crisis is the expression of contradictions between the economic policies implemented by the successive left and right governments, and the existence of a dominant social bloc—a coalition of social groups that supports the dominant political strategy. Since 1978, both the right and the left have failed to find a solution to the contradictions between the policies they implemented and the expectations of their respective social bases, which are themselves inhabited by tensions and contradictions that evolve with the structural reforms that gradually transformed French capitalism. The direction taken by the Hollande presidency after 2012 represented an important change with respect to the preceding left governments. More than his predecessors, Hollande decidedly oriented his economic and political strategies in a neoliberal direction, looking for social support articulated around the skilled middle and upper classes, the bloc bourgeois.

mercredi 11 octobre 2017

Le plafond de verre et l'État. La construction des inégalités de genre dans la fonction publique, Catherine Marry, Laure Bereni, Alban Jacquemart, Sophie Pochic, Anne Revillard

 
Le plafond de verre et l'État
La construction des inégalités de genre dans la fonction publique
Catherine Marry, Laure Bereni, Alban Jacquemart
Sophie Pochic, Anne Revillard